UN PEU DE MOI

J’ai besoin d’ecrire et de partager avec vous ceci. Je ne suis pas étonnée quand j’entends que une personne a tué les membres de sa famille!!! OUI parce que on ne vit pas avec eux et on ne sait pas se qui se passe dans leur foyer …

Car si je m’étais laissé emporter par ma colère et mon désespoir; je ne serai pas là; à vivre avec mes 2 enfants. Pour être honnête, j’aurai été peut-être en prison ou chez ma mère ou dans une maison de repos.

Vivre une situation non voulu est très éprouvante moralement.

Certes j’avais la possibilité de PARTIR et je savais que c’était LA SEULE SOLUTION; mais LA FORCE de franchir le seuil de la porte n’était pas encore en moi.

Au début, j’essaie de patienter : c’est que un moment ça lui passera; puis, vient les paroles pour lui faire comprendre mais ça marche pas. Fatiguée par ce mode de vie je commence à crier pour lui faire comprendre que c’est trop pour moi.

Car; pendant mon enfance, j’ai véçu cette situation et que je m’étais dis « quand je serai une femme je ne vivrai pas ce genre de situation ». Malheureusement, j’y suis!!!

Et quand les cris ne sufissent plus, je commence à LE FRAPPER pour qu’il cesse et pour qu’il voit/qu’il resent que j’ai atteint mes limites.

Dans ces moments de fortes colères TOUT PEUX ARRIVER. Et ma mère l’avait compris.

Je me suis mise à le frapper tellement fort, et j’ai commencé à penser de prendre le couteau pour lui faire du mal…

Finalement, ce jour arrivera…

Où ma force m’envahit et je quitte l’appartement car c’était ma vie et celle de mon fils qui étaient le plus important.

Mon histoire (il y a plus de 6 ans): je vivais avec quelqu’un qui a des problèmes avec l’alcool. J’étais pas et je serai pas une femme battue ni maltraitée. C’est juste que ma promesse de petite fille n’a pas été respecté par moi-même!!!

Et je m’en suis voulu après… Je me suis perdue sur ma route! Comment faire pour me reconstruire et retrouver mon chemin?…

C’est à ce moment là, que j’ai commencé le développement personnel et j’ai resenti le besoin de trouver ma paix intérieure.

Aujourd’hui, je suis chez moi, il y a des hauts et des bas comme tout le monde; mais j’ai plus cette colère qui allait détruire ma vie.

Je pense et je répète chaque personne est différente, donc avec bienveillance que je vous délivre mon épreuve.

women power

Et surtout, DE LA FORCE POUR LES AUTRES FEMMES QUI TROUVERONT LE COURAGE DE PARTIR…

2 commentaires sur « UN PEU DE MOI »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s